falot


falot
Falot, m. acut. Combien qu'il vienne de {{t=g}}phainô,{{/t}} et plus pres, de {{t=g}}phanos,{{/t}} qui signifie aussi lampe et torche, si le prend proprement le François pour cette Farasse, qui est faite de poix et resine, flambant à feu vague, espars et voletant sur une escuelle de fer entornée de barres de fer à claires voyes, emmanchée d'un baston si porter on la veut. Duquel Falot on use de nuict, pour esclairer les degrez et autres passages par où plusieurs vont et viennent, soit és festins publiques, ou autre esjouïssance de ville. Nicole Gilles en la vie de Philippes Dieu-donné: Les ruës tenduës de tappisseries, et tous autres signes de triomphe et joye. Et toute la nuict estoient allumées torches, falots, flambeaux et lanternes, tellement qu'on voyoit clair comme le jour. Aucuns disent Phanot: Mais le François change la consone n, en l, en maints mots prins du Grec ou du Latin, comme font l'Espagnol et l'Italien aussi, disant Bologne, Bolonia, Bologna, de ce Latin Bononia, voyez Fanal. Falot aussi se prend pour un muguet compagnon de village, un gentil Falot, ou f peut estre mis pour v, comme en aucunes inscriptions anciennes, il se trouve Fifus, pour Viuus, Ou bien comme Donat dit de Serfus, Dafus, per digamma AEolicum. Car valot en terme de villageois, est valet, où dit on un gentil valet, parce que les valets de feste sont gorgiasement habillez.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • falot — falot …   Dictionnaire des rimes

  • falot — 1. (fa lo ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l s se lie : des fa lo z allumés) s. m. 1°   Sorte de grande lanterne. •   Le fils de la Feuillade se lassa de faire allumer tous les soirs les falots des quatre coins de cette place [des Victoires],… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • falot — fȁlot m DEFINICIJA onaj koji je nestalan i lakomislen; vjetrogonja, vucibatina, nevaljalac, skitnica, danguba, besposličar, hulja, nitkov ETIMOLOGIJA austr.njem. Fallott …   Hrvatski jezični portal

  • falot — 1. falot [ falo ] n. m. • 1371; toscan falô, altér. du gr. pharos « phare » 1 ♦ Grande lanterne. ⇒ fanal. « Quelques ombres passaient, un falot à la main » (Musset). 2 ♦ (1888) Arg. milit. Conseil de guerre. « Surtout ne cassez pas vos képis,… …   Encyclopédie Universelle

  • falot — I. FALOT. s. m. Espece de grande lanterne que l on porte ordinairement au bout d un baston. Allumer un falot. On appelle, Falot, Dans la maison du Roy, des Princes, un grand vase qu on emplit de suif, de poix resine & d autres matieres… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • FALOT — OTE. adj. Ridicule, plaisant, drôle. Conte falot. Aventure falote.   Il est aussi substantif. Il fait le falot. C est un plaisant falot. Ce mot est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • falót — a m, im. mn. falóti in falótje (ọ̑) pog., ekspr. slab, malopriden človek: njegov brat je velik falot; ne kaže zaupati tem falotom / kot psovka falot, ogoljufal si me …   Slovar slovenskega knjižnega jezika

  • FALOT — s. m. Espèce de grande lanterne ordinairement faite de toile. Porter un falot au bout d un bâton.   Il se dit également d Un grand vase qu on emplit de suif, de poix résine et d autres matières combustibles, pour éclairer les abords d un lieu de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FALOT — n. m. Espèce de grande lanterne ordinairement faite de toile, Porter un falot au bout d’un bâton …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • falot — n.m. Conseil de guerre, tribunal militaire : Passer au falot …   Dictionnaire du Français argotique et populaire


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.